Rue stanislas - plombieres les bains - 88370 - - locations de salles - f89 - fr

Retour à la liste

RUE STANISLAS

La Rue Stanislas se situe en plein cœur de Plombières-les-Bains, entre la place de l'église et la place du Bain Romain. On peut y voir différents bâtiments importants dans l'histoire de la station thermale. - Bain Stanislas (ou Bain des Dames): il a été longtemps appelé Bain de la Reine en référence à la fréquentation du bain par les duchesses de Lorraine. Modeste bâtiment de plan rectangulaire reconstruit de 1733 à 1736. Bâtiment en rez-de-chaussée comportant un corps en retour d'équerre, une cour fermée et un petit corps de logis. Bâtiment reconstruit entièrement de 1752 à 1758 dans l'état tel qu'il est parvenu jusqu'à nous. Vendu en 1791, le bain est racheté par l’État en 1836. Construction de cabinets de douches entre 1909 et 1939. Travaux de modernisation en 1951-1952 et 1955-1956. La distribution intérieure a été en grande partie transformée aux 19e et 20e siècles, principalement à l'étage. Le comble conserve cinq réservoirs du 19e siècle en bois doublé de plomb avec leur flotteurs et leur tuyauterie. - Hôtel des Bains (N°7 Rue Stanislas): Ancienne aubergerie de l’Ange où Montaigne est venu faire une mini cure (11 jours durant lequel il buvait 8 à 10 verres par jour, il était, en effet, plutôt pressé). Hortense de Hollande ( mère de Napoléon III) y séjourna ainsi que Voltaire qui y venait se reposer et se cacher. Beaumarchais a vécu 1 an à Plombières. D’autres personnages illustres sont venus dans la station : De Musset, Lamartine, Berlioz (« Les Troyens ») - Galerie des Arcades: lieu d'exposition saisonnière; atelier des brodeuses de l'association Fil et Détente. - Fontaine dite Source du Crucifix (1762) avec la grille, le crucifix et les trois plaques avec inscription, sise au rez-de-chaussée du bâtiment des Arcades : inscription par arrêté du 5 juillet 1926. Escalier, rampe, grille du Crucifix sont classés et ont été réalisés par un ferronnier d’art André Gillot (élève de Jean Lamour). - Hôtel Résal (N°4 Rue Stanislas) : Joséphine de Beauharnais ; || venait soigner sa stérilité à partir de 1798 (puis pendant 5 ans). Elle tomba du balcon de cette maison le 20 juin 1798 avec 3 autres personnes. Palais Royal ou Maison dite des Arcades (1761 ; 1762): Façade sur rue et grand escalier (inscription par arrêté du 2 mars 1927) - DEKLIER (maître de l’œuvre); DELILLE (maître de l’œuvre).
Rue Stanislas
88370PLOMBIERES LES BAINS

Situation

LocalisationDans un Parc Naturel RégionalEn centre-ville
Sur la carte

Prestations

Animaux acceptésOUI